Piscine extérieure : opter pour du gazon synthétique décoratif

Vous voulez apporter une touche de verdure autour de votre piscine ? Vous redoutez l’entretien contraignant qu’implique une pelouse artificielle ? Pourquoi alors ne pas envisager du gazon synthétique sachant que les fabricants conçoivent désormais des modèles avec des brins d’herbes aux allures 100 % naturelles. Pour vous aider, voici quelques pistes qui faciliteront votre choix.

La hauteur à choisir pour votre pelouse synthétique

Avant d’acheter du gazon synthétique pour piscine, vous devez décider de la hauteur de ses brins. C’est principalement ce paramètre qui détermine l’aspect naturel de votre pelouse. Ce qu’il faut savoir, c’est qu’il n’y a pas de hauteur standard qui pourrait correspondre à toutes les surfaces. Mais une chose est sure : plus les brins sont longs, plus ils paraissent réels. À moins que vous n’ayez envie que la pelouse autour de votre piscine ressemble à celle des terrains de golf, vous allez devoir viser haut !

La longueur des brins doit alors se situer aux alentours de 40 mm. Pour une surface brute recouverte de terre, pensez aussi à vérifier la densité du gazon synthétique de piscine pour un aspect plus vif et un toucher plus agréable. En revanche, si vous avez un sol en béton limitez-vous à une hauteur de 35 mm en renforçant l’épaisseur.

Rappelons que des pelouses artificielles avec des brins de 65 mm existent. Il suffit d’en apercevoir pour constater que le rendu est esthétiquement irréprochable. Mais le coût de ce type de gazon est élevé comparé aux autres. Néanmoins, méfiez-vous des prix trop bas qui cachent souvent une qualité douteuse. À peine 2 ans se seront écoulés après la pose de votre pelouse artificielle que les brins seront devenus complètement plats vous obligeant à les remplacer.

Le type de fibres à privilégier

Pour vérifier la texture de votre pelouse synthétique autour de la piscine, tout ce que vous aurez à faire, c’est de demander au vendeur un échantillon. Cependant, ne vous laissez pas duper par des appellations abracadabrantes qui au final ne vous apportent pas les renseignements dont vous avez besoin pour juger de la qualité des fibres et comprendre leurs spécificités.

Pour faire simple, si vous comptez poser du gazon autour d’un bassin d’eau, optez pour un modèle avec des brins en polyéthylène et polypropylène. Ce mélange de textures offre une meilleure résistance aux éclaboussures de chlore et aux rayons ultra-violets. Ce type de pelouse est généralement de fabrication européenne : une indication que vous pouvez obtenir en examinant la fiche du produit que ce soit sur le site internet ou en magasin.

Vous voulez une pelouse plus douce au toucher ? Préférez alors le 100 % polyéthylène. Parmi toutes les matières avec lesquelles on conçoit du gazon artificiel, celle-ci est la plus soyeuse, mais sa durabilité reste à vérifier. Si elle est placée à un endroit avec des passages à répétition, votre pelouse perdra vite de son éclat initial.

Avec ou sans remplissage ?

Le remplissage est une technique qui a été conçue pour renforcer l’aspect réaliste d’une piscine à pelouse synthétique. Les brins d’herbes présentent une hauteur plus importante avec toutefois une densité inférieure. Le manque d’épaisseur sera alors compensé par le remplissage. Celui-ci se fait avec différents matériaux dont les plus courants sont les billes de caoutchouc recyclées et le sable lavé.

La résistance est ainsi assurée, sauf que l’entretien d’une telle pelouse est malheureusement très difficile. Vous aurez à remplacer le sable ou les billes tous les ans qui finissent par s’écraser à cause des passages et des intempéries. Si beaucoup de propriétaires optent pour cette méthode, c’est parce qu’ils ont été séduits au début par l’aspect 100 % naturel qu’elle donne au gazon : une densité qui n’a rien à envier à celle d’une vraie pelouse. Mais ils finissent surement par regretter leur choix en s’apercevant que le sable s’accroche aux pieds mouillés dès la sortie de la piscine. Sans compter que marcher sur des billes en caoutchouc n’est pas ce qu’il y a de plus confortable.

Conclusion : Pensez pratique et optez pour une pelouse sans remplissage autour de votre piscine !

Les gestes d’entretien

Avant-même de procéder à la pose de pelouse synthétique autour de piscine, vous devez impérativement vous intéresser aux gestes d’entretien. Disposer d’un espace détente chez vous est un réel privilège jusqu’au moment où vous vous rendez compte que vous consacrez plusieurs heures au nettoyage.

Pour que votre gazon puisse conserver un aspect esthétique impeccable, commencez par enlever les saletés visibles. Utilisez un balai de cantonnier à poils courts pour attraper les épines et les feuilles d’arbres. Pour les déchets de vos animaux domestiques, laissez sécher puis enlevez à la main tout en veillant à porter vos gants de travail pour éviter toute contamination.

Vous pouvez, bien évidemment, faire usage d’un compresseur à eau, mais vous devez y avoir recours le moins possible. Pourquoi ? Parce que, quelle que soit la qualité des brins d’herbe de votre pelouse, ils finiront, à la longue, par s’abîmer au contact d’une telle pression.

Enfin, dans les magasins spécialisés, vous trouverez des produits désinfectants pour gazon artificiel. Diluez un bouchon dans un litre d’eau et pulvérisez la pelouse. N’ayez aucune crainte ! Ce produit ne présente pas de danger ni pour les adultes, ni pour les enfants, ni pour les animaux de compagnie.