Le choix du revêtement de sol extérieur est essentiel pour améliorer la fonctionnalité et l’esthétique des espaces extérieurs adjacents à votre maison. Un revêtement de sol durable et moderne peut rendre les allées de jardin et les chemins de piscine plus sûrs et plus confortables pour marcher, en toute saison de l’année. Dans cet article, nous vous donnons quelques conseils utiles sur la façon de choisir le bon revêtement de sol extérieur pour votre maison.

Rénovation domiciliaire: comment choisir le sol extérieur le plus adapté

Lors de la rénovation de votre maison, il est important de bien planifier toutes les modifications à effectuer, afin de rendre la maison confortable et adaptée aux besoins des locataires. La rénovation complète de la maison implique l’aménagement des espaces intérieurs et extérieurs. Le choix du revêtement de sol extérieur doit être fait en tenant compte du mode de vie des habitants du bâtiment et de son utilisation prévue . Il sera nécessaire d’identifier le matériau qui convient le mieux au cadre de vie et aux conditions climatiques de la zone. Si la maison est située dans un endroit où les pluies et les hivers rigoureux sont fréquents, il sera important de choisir un sol résistant aux changements climatiques et à faible absorption d’eau. La facilité d’installation est un autre aspect à considérer lors de la restructuration du pavage des espaces extérieurs. En effet, certains types de revêtements de sol nécessitent des travaux de maçonnerie complexes pour être installés, tandis que d’autres sont conçus pour s’adapter facilement à toutes les surfaces, en peu de temps et avec un minimum d’effort. Voici les principales caractéristiques qu’un sol de jardin doit avoir:

– Imperméable et antidérapant : généralement tous les sols extérieurs doivent être imperméables et antidérapants, afin de résister aux éléments et permettre une utilisation sûre du jardin, pour petits et grands. L’installation de revêtements de sol extérieurs antidérapants bon marché est essentielle à proximité des piscines et des étangs artificiels où les éclaboussures d’eau pourraient rendre la surface glissante et exposer aux chutes;

– Antigel : Dans les zones particulièrement froides, le sol extérieur doit avoir des caractéristiques antigel pour éviter la formation de couches dangereuses de glace au sol qui pourraient provoquer des accidents;

– Résistant aux charges : un bon sol extérieur doit pouvoir supporter des charges même lourdes, sans se blesser. Ceci est indispensable si vous avez l’intention de meubler le jardin avec du mobilier d’extérieur et des parasols ou si le terrain est traversé par des véhicules;

– Résistant aux taches et aux moisissures : le sol extérieur en grès est facile et rapide à nettoyer. Sa surface empêche la formation de taches et de moisissures, permettant un entretien rapide du revêtement de sol;

– Matériau : il existe de nombreux types de sols extérieurs économiques, chacun fabriqué avec des matériaux aux caractéristiques et fonctions différentes, adaptés à tous les besoins. Parmi les matériaux les plus utilisés pour la construction du sol extérieur, nous avons: le grès cérame, le béton, la terre cuite et la pierre;

– Design : l’esthétique du rez-de-jardin peut affecter la valeur de la maison et la rendre raffinée et moderne. Le style des carreaux doit refléter celui de la maison. Par conséquent, si le mobilier est traditionnel, il sera préférable d’opter pour un sol extérieur en terre cuite ou en pierre, au contraire, si le bâtiment utilise un style moderne, il faudra choisir un sol en grès, résistant et tendance.

Travaux de rénovation: matériaux pour le sol extérieur

Pour la rénovation des maisons, différents types de sols extérieurs peuvent être utilisés , voici les plus courants:

– Sol en pierre : le sol extérieur en pierre est très résistant et peut être facilement personnalisé, grâce aux nombreuses formes et couleurs disponibles. Ce type de revêtement de sol extérieur est particulièrement adapté aux maisons de style rustique ou traditionnel. Ces carreaux permettent d’obtenir des dessins et des textures particuliers avec une grande valeur esthétique. Le sol en pierre nécessite peu d’entretien, par rapport aux autres revêtements de sol extérieurs. Il a une excellente résistance aux agents atmosphériques, n’absorbe pas les liquides et est antidérapant. Comment choisir un sol extérieur- Sol en bois: les parquets extérieurs peuvent apporter une touche luxueuse et raffinée aux espaces extérieurs. Ils sont idéaux pour être installés autour de la piscine et sur les vérandas, où ils peuvent rappeler le bois des gazebos et des couvertures. Sur le marché, ils peuvent être trouvés sous différentes formes et tailles. Les plus courants sont caractérisés par des bandes imbriquées qui peuvent être facilement installées dans le jardin, sans nécessiter de travaux de maçonnerie. Les planchers en bois extérieurs sont disponibles dans différentes couleurs et nuances, à la fois naturelles et modernes. Certains avantages offerts par ce type de dalles sont: un pouvoir esthétique élevé, une bonne résistance aux chocs et aux rayures et une capacité de charge élevée. Cependant, il a une faible résistance à l’humidité et aux agents atmosphériques et nécessite un entretien minutieux dans le temps;

– Revêtement de sol en caoutchouc: le caoutchouc est un matériau largement utilisé pour créer des sols extérieurs bon marché dans les zones dédiées aux enfants. En effet, ce produit absorbe les chocs et est totalement imperméable à l’eau. Les sols en caoutchouc peuvent être facilement lavés et ont une excellente résistance à l’usure dans le temps. Ils sont idéaux pour une utilisation dans le jardin où il y a des toboggans et autres jeux pour enfants. Les dalles en caoutchouc emboîtables peuvent être installées sur n’importe quelle surface et ne nécessitent aucune intervention de maçonnerie. Enfin, ils peuvent être achetés dans de nombreux motifs et couleurs différents, pour personnaliser l’environnement en fonction de vos besoins;

– Revêtement de sol en vinyle : Le vinyle est un matériau hautement imperméable et peu coûteux. Ce revêtement de sol extérieur est très résistant aux chocs thermiques et aux chocs et est disponible dans une grande variété de couleurs et de motifs. Certains types ont une surface adhésive et peuvent être installés en quelques minutes, sans nécessiter l’intervention de personnel spécialisé. De plus, ces carreaux ont une épaisseur extrêmement fine qui leur permet de se superposer à d’autres sols, sans les enlever;

– Sol en grès cérame : le sol en grès cérame se caractérise par une haute résistance à l’abrasion, aux chocs, aux rayures et aux agressions chimiques et est antigel. Il est largement utilisé pour les revêtements internes et externes. Il peut être appliqué au bord de la piscine, dans les allées et dans les zones piétonnes du jardin. Le grès peut être acheté dans différents types de finitions et de couleurs, classiques et modernes. Les carreaux en ce matériau sont très fins et peuvent être posés sur des sols préexistants, en les posant avec de la colle. Grâce à sa polyvalence, le sol en grès peut s’adapter à n’importe quel style de vie et peut être utilisé à des fins multiples, telles que supporter de lourdes charges, à des fins décoratives et pour isoler le sol des chocs thermiques;

– Sol en terre cuite: la terre cuite est un matériau largement utilisé pour paver les terrasses, balcons, escaliers, jardins et vérandas. Il peut être installé dans des maisons rustiques et traditionnelles. Les carreaux sont fabriqués de manière artisanale et sont cuits au four. Cela lui confère une esthétique unique et précieuse qui peut augmenter la valeur globale de la maison et des espaces extérieurs. En raison de leur surface naturellement poreuse, les sols extérieurs en terre cuite sont traités avec des cires et autres produits hydrofuges pour empêcher la pénétration de liquides et d’humidité. Ils peuvent supporter même des charges très lourdes, c’est pourquoi ils conviennent pour supporter les meubles et meubles de jardin;

– Sol en béton: le béton est un matériau très économique et très polyvalent, qui peut être utilisé pour créer des sols résistants facilement adaptables même aux surfaces inégales. Ce produit est obtenu au moyen d’un composé de ciment et de grains colorés, renforcé de fibres de polypropylène et renforcé d’un treillis électrosoudé. Grâce à ces technologies spéciales, il offre une très haute résistance aux intempéries, aux charges et aux chocs. Grâce à des techniques de moulage sophistiquées, des carreaux d’aspect naturel peuvent être obtenus. Ils peuvent être traités avec des mélanges protecteurs anti-poussière, antidérapants et anti-taches. Le sol en béton résiste à l’agression de la moisissure et de l’humidité. Son installation est rapide et le sol peut être foulé même quelques heures après l’installation.

Combien cela coûte-t-il de refaire le sol extérieur

Comment choisir le sol extérieur 2Le coût des travaux de rénovation pour la remise à neuf du sol de jardin varie en fonction de la taille de la surface à couvrir et du type de revêtement de sol extérieur acheté. Habituellement, les carreaux sont vendus au mètre carré et peuvent avoir un coût allant de quelques dizaines d’euros à plusieurs centaines d’euros, selon leur qualité et leur valeur. En fait, certains matériaux pour sols extérieurs, comme le bois et la terre cuite, sont beaucoup plus chers que d’autres moins chers, comme le grès cérame et le béton. Pour économiser de l’argent, vous pouvez acheter des revêtements de sol extérieurs bon marché dans les stocks résultant des stocks, des surplus ou des commandes annulées des magasins de construction. Enfin, en plus du prix du sol extérieur, il est nécessaire de prendre en compte le coût d’installation qui peut affecter de manière significative l’investissement final. Il existe différents types de pose :

– Pose à la colle : elle s’effectue grâce à l’utilisation de colles spéciales, liquides ou en poudre, qui garantissent la fixation complète des carreaux au sol ou aux sols préexistants. Il est principalement utilisé pour les sols en grès et nécessite un personnel spécialisé pour être appliqué. Son coût varie en fonction de la taille de la surface à couvrir;

– Installation encastrée : il s’agit du système d’installation de sol extérieur traditionnel. Il est réalisé sur des surfaces rugueuses, sans revêtement de sol, grâce à l’utilisation de composés de construction à base de ciment. Le coût des matériaux pour réaliser l’installation traditionnelle est bon marché, mais il nécessite l’intervention d’ouvriers experts et de travaux de maçonnerie qui peuvent aider à augmenter le prix final;

– Installation imbriquée : ce type d’installation est typique des sols extérieurs en bois et en caoutchouc bon marché. Grâce à ce système, les carreaux et les bandes sont assemblés, rapidement et facilement, sans nécessiter de produits supplémentaires. L’installation d’emboîtement peut également être réalisée par ceux qui ne connaissent pas très bien les travaux de construction et sont parmi les moins chers du secteur.